méthode

311 Tableau Pentecôte 2010La spiritualité de la Providence valorise une méthode d’oraison très ancienne, venue des Pères de l’Église : la lectio divina. Elle fut transmise par les moines (voir par exemple ici), et retrouve depuis peu une nouvelle jeunesse, en particulier sous l’impulsion Enzo BIANCHI, à BOSE. Elle consiste en une lecture communautaire de la Parole de Dieu, à la fois priante, confiante, savoureuse et actuelle. Sa mise en place est très simple. Elle demande seulement un peu d’organisation. Nous proposons la séquence suivante :

♦ Première étape : Observer (15 min)

  • Le texte est lu lentement et à haute voix par un participant.
  • En silence, chacun repère et observe les éléments qui constituent le texte pour lui-même sans chercher le message de foi qui s’y exprime ( lieux, temps, personnages…).
  • Chacun dit au groupe un élément important qui l’a frappé.

Deuxième étape : Méditer (15 min)

  • Le texte est relu lentement et à haute voix par un autre participant.
  • En silence, chacun reprend le texte, essaye de trouver l’expression de foi qui le touche
  • Il l’exprime le plus simplement possible.

♦ Troisième étape : contempler (15 min)

  • Le texte est relu lentement et à haute voix par un autre participant.
  • En silence, chacun prie à partir de ce qu’il a découvert et de ce qu’il a entendu.
  • Ensuite, ceux qui le souhaitent partagent leur prière.

On veillera à s’écouter, éventuellement à demander un éclaircissement, mais jamais à commencer un débat.

Un site est consacrée à la lectio divina. Pour le visiter, cliquez ici.

Bibliographie :

couverture-ecouter-la-parole-bianchiEnzo BIANCHIÉcouter la parole. Les enjeux de la lectio divina, [or. La lettura spirituale della Bibbia, Piemme – Casale Monferrato, 1998], (coll. “le livre et le rouleau“; 28), BRUXELLES, Lessius, 2006, 100 p.